Les pays de l’Opep déterminés à investir dans l’industrie pétrolière et gazière

– Les pays membres de l’Organisation des pays
exportateurs de pétrole (Opep) sont déterminés à investir dans leurs
industries pétrolières et gazières, a déclaré, à Vienne, le secrétaire
général de l’Opep Mohammad Barkindo.
S’exprimant lors de la 21e réunion extraordinaire du Conseil de la
Commission économique (BCE) de l’OPEP, tenue mardi soir par
vidéoconférence, M. Barkindo a souligné l’importance de l’investissement
dans le pétrole et le gaz.
 » Les pays membres de l’OPEP sont pleinement déterminés à investir dans
leurs industries pétrolières et gazières », a rapporté l’Organisation sur
son site web.
Il a ajouté que les pays de l’Organisation comprennent que « cela
(l’investissement dans le pétrole et le gaz n’est possible que grâce à la
stabilité durable qui continue d’être soutenue par la Déclaration de
coopération (Doc) », ajoute la même source.
Faisant référence à la pandémie de COVID-19, il a souligné que les efforts
conjugués des pays producteurs de pétrole de l’OPEP et non membres de
l’OPEP participant à la DoC, en plus d’autres facteurs positifs, ont
« soutenu le processus de reprise tout au long de la pandémie ».
Lors de la dernière réunion ministérielle de l’Opep+, les 23 pays
signataires de la DOC ont approuvé la poursuite  » progressive » de
l’ajustement à la hausse, pour octobre prochain, de leur production globale
mensuelle de 400.000 barils/jour.
Cet ajustement a été décidé par l’Opep+ lors de 19ème réunion
ministérielle à partir d’août dernier.
A noter que le BCE , un groupe de réflexion économique et technique de
l’Organisation procède à un examen technique détaillé des perspectives
pétrolières mondiales (WOO) 2021 de l’Organisation, y compris le défi de la
pandémie de COVID-19, ainsi que les développements futurs liés à la
politique et à la technologie énergétiques.
Lors du WOO 2021, M. Barkindo a déclaré « Nous publierons la 15e édition de
notre produit phare World Oil Outlook, qui reflétera la dynamique en
évolution rapide que nous continuons de voir sur le marché mondial de
l’énergie », selon le communiqué de l’Organisation.
Parmi les sujets abordés lors de la réunion du BCE de l’Opep figurent
l’économie mondiale, les perspectives de l’offre et de la demande, les
perspectives de raffinement et les questions clés liées à l’énergie,
notamment le changement climatique, le développement durable et les
politiques énergétiques.
Le BCE est composé du Secrétaire général de l’Opep en tant que Président,
des représentants nationaux des pays membres en tant que membres et du
directeur de la Division de la recherche du Secrétariat en tant que
Coordinateur du Conseil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *