Mario Draghi : «L’échange entre l’Algérie et l’Italie est en forte croissance»

Le Président du Conseil des ministres italien, M. Mario Draghi, a affirmé, lundi à Alger, que son pays œuvrait à renforcer et consolider davantage ses relations de coopération avec l’Algérie, premier partenaire commercial de l’Italie dans le continent africain.« Les relations entre l’Algérie et l’Italie ont des racines profondes. L’Algérie est le premier partenaire commercial de l’Italie dans le continent africain et l’échange entre nos deux pays est en forte croissance », a déclaré M. Draghi à l’issue de l’audience que lui a accordée le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, rappelant, dans ce sens, la visite effectuée par le président italien en Algérie en novembre dernier.Après avoir émis son souhait de renforcer et consolider davantage la coopération bilatérale, M. Draghi a indiqué que les gouvernements des deux pays ont signé une Déclaration commune d’intentions sur la coopération bilatérale dans le secteur de l’énergie et un accord entre les entreprises ENI (Italie) et Sonatrach (Algérie) pour augmenter les exportations de gaz vers l’Italie. Il a assuré que son pays était prêt à travailler avec l’Algérie pour développer les énergies renouvelables et l’hydrogène vert, tout en souhaitant accélérer la transition énergétique pour créer davantage d’opportunités de développement. L’hôte de l’Algérie a indiqué que son pays s’employait à renforcer ses capacités énergétiques, notamment dans le domaine du gaz, notamment, en raison de la situation en Ukraine. L’Algérie et l’Italie s’attèleront, en outre, à élargir leur coopération à d’autres domaines, a-t-il souligné, précisant que cette rencontre sera suivie par une autre de haut niveau entre les Gouvernements des deux pays en juillet prochain. Celle-ci sera précédée par la visite que devrait effectuer le président Tebboune en Italie en mai prochain.

M T

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *